Comment adopter le minimalisme en décoration



Quand Mies van der Rohe a déclamé devant une foule que "less is more", l’architecte ne pensait sûrement pas que ces propos deviendraient une philosophie de vie.


Plus qu’un style décoratif, le minimalisme est une façon d’exister. Dans un espace débarrassé de gadgets superflus et de couleurs criardes, il est plus facile d’écouter les murmures de son âme…


Né dans les années 1960, le minimalisme est un cri de cœur allant à l’encontre de la surconsommation. À l’heure où la planète plie sous le poids de la surexploitation, n’est-il pas temps de se recentrer sur ce qui compte vraiment ?

Combinaison harmonieuse de raffinement et de fonctionnalité, le minimalisme fait de chaque pièce un antre propice à la réflexion et à l’introspection. Est-ce à dire qu’il manque de chaleur ou est ennuyeux ? Absolument pas. Très loin d’être austère, le minimalisme sait comment toucher les cœurs sans piper mots…


Malgré son apparence complexe, une décoration minimaliste ne nécessite que cinq éléments pour être parfaitement réussie : des rangements à foison, des matériaux bruts, un maximum de lumière naturelle, des tons neutres et des mobiliers aux formes épurées.



 

1- Aménager des rangements


En minimalisme, le mot d’ordre est fonctionnalité. Votre maison doit être un espace où il est facile de se mouvoir et où chaque chose a une place. Pourquoi pensez-vous que La magie du rangement de Marie Kodo figure dans presque toutes les bibliothèques de cet art de vivre ?


Parfaitement intégrés dans l’espace, des rangements fermés vous permettent de garder votre fouillis hors de vue. Si vous n’appréciez ni les placards, ni les armoires, transformez les combles ou votre garage en coins de rangements.