Comment adopter le minimalisme en décoration



Quand Mies van der Rohe a déclamé devant une foule que "less is more", l’architecte ne pensait sûrement pas que ces propos deviendraient une philosophie de vie.


Plus qu’un style décoratif, le minimalisme est une façon d’exister. Dans un espace débarrassé de gadgets superflus et de couleurs criardes, il est plus facile d’écouter les murmures de son âme…


Né dans les années 1960, le minimalisme est un cri de cœur allant à l’encontre de la surconsommation. À l’heure où la planète plie sous le poids de la surexploitation, n’est-il pas temps de se recentrer sur ce qui compte vraiment ?

Combinaison harmonieuse de raffinement et de fonctionnalité, le minimalisme fait de chaque pièce un antre propice à la réflexion et à l’introspection. Est-ce à dire qu’il manque de chaleur ou est ennuyeux ? Absolument pas. Très loin d’être austère, le minimalisme sait comment toucher les cœurs sans piper mots…


Malgré son apparence complexe, une décoration minimaliste ne nécessite que cinq éléments pour être parfaitement réussie : des rangements à foison, des matériaux bruts, un maximum de lumière naturelle, des tons neutres et des mobiliers aux formes épurées.




1- Aménager des rangements


En minimalisme, le mot d’ordre est fonctionnalité. Votre maison doit être un espace où il est facile de se mouvoir et où chaque chose a une place. Pourquoi pensez-vous que La magie du rangement de Marie Kodo figure dans presque toutes les bibliothèques de cet art de vivre ?


Parfaitement intégrés dans l’espace, des rangements fermés vous permettent de garder votre fouillis hors de vue. Si vous n’appréciez ni les placards, ni les armoires, transformez les combles ou votre garage en coins de rangements.


Attention cependant… Ne camouflez-vous pas votre addiction au shopping en optant pour une multitude de placards. Tout comme vos achats doivent être réfléchis, le nombre de rangements doit être mûrement réfléchi. Le but n’est pas de vivre dans un dressing mais d’avoir un champ visuel dégagé.



2 -Privilégier les matériaux bruts


Ce sont les matières présentes dans votre intérieur qui lui donnent sa dimension. Même si vous n’en n’avez pas conscience, chaque particule présente dans l’environnement émet une aura bien précise…


En présence d’une table en bois brut, vous imaginez immédiatement des repas de famille où rires et bonne humeur sont au rendez-vous…



Assis sur une chaise en bambou, vous ressentez l’ambiance zen des temples bouddhistes du Japon… Quand vous vous couchez sur un drap en coton, c’est comme si vous couriez pieds nus dans une grande plantation…



En minimalisme, la plupart des matériaux employés s’inscrivent dans une démarche slow. De fait, le minimaliste va privilégier des matières naturelles, fabriquées localement par les Hommes et qui rappelle sa nature sauvage.


Une des matières qui revient le plus, c’est le bois. Aimé dans sa forme naturelle, il est au maximum recouvert d’une couche de vernis.



Sur les plafonds, les parquets mais aussi les mobiliers, c’est un pivot central de la décoration minimaliste.



Comme autres matériaux, on peut aussi mentionner le verre, la pierre, le marbre ou même le métal.




Outre ces éléments solides, un accent particulier doit être mis sur les tissus utilisés. Faites immédiatement une croix sur le nylon, le polyester et autres matières synthétiques. Ici, les fibres naturelles telles que le chanvre, la laine et le jonc de mer ont la part belle. Dotés d’une âme, ces textiles permettent d’apporter un peu de chaleur dans la pièce. De par la présence, ils indiquent que ces lieux sont habités par des âmes charitables.



3- Laisser entrer la lumière naturelle


Malgré tous les progrès technologiques réalisés ces dernières années, rien n’est parvenu à remplacer le cachet particulier de la lumière naturelle. À son contact, l’espace devient plus animé, plus convivial. C’est à croire que chacun des rayons de l’astre solaire est imbibé de rires d’enfants…



Pour que votre intérieur donne envie d’y séjourner, réchauffez la pièce en l’ouvrant sur l’extérieur. Lors de la conception de la maison, préférez les baies vitrées et les grandes fenêtres. Si possible, créez un puits de lumière pour rendre un espace cosy quoique fonctionnel.


Bien évidemment, ce n’est possible que si vous êtes le propriétaire de votre domicile…

Pour les locataires, il convient de recourir à des astuces afin de ne pas entraver la course de la lumière. N’installez pas de meubles devant les fenêtres. En plus de ne pas être très feng-shui, cela réduit considérablement la quantité de lumière qui pénètre dans la pièce.


Une autre astuce est de privilégier les mobiliers en verre afin que la lumière puisse se mouvoir comme bon lui semble.



Vous pouvez même aller plus loin et remplacer totalement les rideaux. À la place, installez des voilages ou des stores vénitiens.




Dernière stratégie mais non des moindres : disposez stratégiquement des miroirs par ci, par là. En jouant sur la perspective et en renvoyant la lumière, ils feront paraître votre intérieur plus accueillant. Placez-les soit en face des fenêtres, soit de façon profilé.



4 - Adopter une palette de couleurs sobres


Ce n’est pas un secret… En minimalisme, les teintes claires sont celles qui ravissent les esthètes. Omniprésent, le blanc apaise les esprits tourmentés et invite au lâcher prise. Visuellement parlant, c’est une couleur qui donne l’impression de respirer. Même dans les petites pièces, le blanc est une bouffée d’air frais qui agrandit immédiatement l’espace.


En plus du blanc, le gris, le beige ou même le taupe dans des intérieurs minimalistes. Sobres, elles s’inscrivent dans la tendance naturelle des matériaux qui caractérisent ce courant contemporain.



Attention cependant… Le style minimaliste n’est pas uniquement fait de teintes claires. Pour rehausser un peu l’ensemble, ajoutez de la couleur vive par petites touches.


Dans un salon, un pan de mur intégralement peint en bleu canard ou rose fuchsia fera toujours de l’effet. De nature plus discrète ? Colorez quelques housses de coussins ou installez des meubles flashy. Difficile pour un sofa vert pomme de passer inaperçu…


Investir dans du mobilier intemporel


Les meubles utilisés en style minimaliste sont réfractaires au superflu. Angles droits, matières brutes, absences de poignées… Les meubles se fondent dans le décor tels des caméléons. Grâce à leurs dimensions appropriées, ils permettent aux personnes de circuler librement tout en remplissant leurs rôles à la perfection.


Attention cependant… Cela ne signifie pas que le mobilier minimaliste soit austère, loin de là. De fait, en éliminant tous les éléments dispensables, il devient encore plus fonctionnel.


Dans un salon, un banc aux courbes épurées permet d’augmenter le nombre de places tout en apportant du style dans la pièce. Idem pour les meubles télé qui se pare d’une myriade de placards ou les sofas où il fait bon se lover en hiver.


Adopter le style minimaliste est bien plus simple qu’il n’y paraît. Quelques miroirs, des rangements à foison, un peu de peinture et vous serez en mesure de donner un nouvel aspect à votre home sweet home.


A quand le grand ménage de printemps pour vous ? le style minimaliste vous tente ?


472 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
SUPPORT
NOS RÉSEAUX
  • Instagram Agence Déco Paris

Instagram

  • Facebook Agence Déco - Paris

Facebook

  • Pinterest Agence Déco

Pinterest

  • Houzz Agence Déco

Houzz

CONTACT

49 Rue de Ponthieu - 75008 Paris

01 84 60 91 21

Agence Déco 2020 © Tous droits réservés

badge_49_7@2x.png