Conseils de pro pour une décoration Haussmannienne réussie !



Sur chaque façade d’immeubles Haussmanniens, c’est un peu de l’histoire de la France qui s’écrit… Depuis plus de deux siècles, ce style architectural ne cesse de faire rêver. Ses façades taillées en pierre attirent immanquablement le regard… Ses moulures de plâtre sont un hommage vibrant à l’époque des rois et des reines… Ses parquets massifs rappellent que l’élégance n’a guère besoin d’extravagance…


Encore aujourd’hui, le style Haussmannien est l’un des bijoux de l’architecture française. Nombreuses sont les familles qui rêvent d’un jour poser leurs valises dans l’un des appartements imaginés par le baron Haussmann. Mais combien savent exactement d’où vient cette esthétique purement bleu-blanc-rouge ?

 

Tout savoir du style Haussmannien


En 1853, l’empereur Napoléon Bonaparte se donne un pari fou : faire de Paris une cité à la hauteur de son prestige. Même s’il est difficile de le croire, la ville lumière n’a pas toujours été si rutilante… Au milieu du XIXe siècle, la capitale de la France se caractérise par des rues étroites, des allées sombres et surtout une hygiène plus que discutable.


Pour l’empereur Napoléon, c’est tout bonnement inadmissible. Sa cité capitale ne peut décemment rester dans un pareil état. Pour rendre la ville plus propre, plus belle et surtout plus attirante, il fera appel à un homme à l’œil d’architecte et au doigté de mathématicien : le baron Haussmann.



Outre les façades et l’aménagement des pièces, le baron Haussmann formalise aussi le nombre et l’attribution des étages de ses immeubles. Les authentiques bâtisses haussmanniennes ont toujours six étages et chacun d’eux était destiné à une classe sociale bien précise.



Le secret des 06 étages des immeubles Haussmanniens


Avez-vous remarqué que le rez-de-chaussée des immeubles Haussmanniens est systématiquement celui avec la plus imposante hauteur sous plafond ? C’est parce qu’initialement, Eugène Haussmann avait destiné cet étage aux commerces de quartier. Plus haut, le premier étage, parfois surnommé "entresol", était destiné à l’entreposage des marchandises.